LA PREMIERE BATAILLE DE LA MARNE 1914 - 1918

  

Seuls 13 membres de l’Amicale se sont retrouvés au Campanile à TINQUEUX (51) le 7 juillet en fin de journée pour le voyage du Centenaire de la guerre de 1914 les 7, 8 et 9 juillet 2014.

Une réunion d’informations suivie du pot de l’amitié nous fait oublier les fatigues de la route. Un très bon dîner agrémenté d’histoires et d’anecdotes augure de la bonne ambiance qui va présider au périple à travers la Champagne.

Le 8 juillet, à travers le vignoble champenois et sur ces lieux chargés d’histoire, nous arrivons à SOIZY AUX BOIS (51), petite commune de la région de Sézanne durement touchée début septembre 1914.

   Ossuaire soizy aux bois

A l’ossuaire, nous sommes accueillis par Messieurs TELLIER, Maire et Président de Mondement 1914, LOUISE,  Président des Anciens Combattants  accompagné de membres et du drapeau. Sur ce haut lieu de la Bataille de la Marne est implanté un ossuaire où sont inhumés 1682 corps dont 404 identifiés. Au centre, un monument porte sur une de ces faces une plaque  mentionnant «  94ème R.I. ». Accompagné de Mr. le Maire, nous déposons un coussin de fleurs au nom de l’Amicale ; les adhérents citent le nom des 63 tués du 94ème R.I. tombés les 6, 7 et 8 septembre 1914 à Soizy aux Bois, Chapton, aux Etangs de St Gond et à Villeneuve les Charleville où le régiment a repris la localité à la baïonnette. Une minute de silence est respectée.  Mr. TELLIER  remercie l’Amicale qui a choisi sa commune en cette année du centenaire. Nous  saluons les délégations présentes et le porte drapeau et poursuivons notre voyage.

A  proximité du village de Mondement,   apparait une borne de 35,5m de haut. Elle est en béton rougeâtre sur une structure métallique. Y sont sculptés les généraux et le soldat de 1914. Y figurent aussi de nombreuses inscriptions  dont celle de la citation de l’ordonnance du jour de JOFFRE le 6 septembre 1914. Les noms des différents corps français et anglais sont indiqués et positionnés face à la direction du lieu qu’elles occupaient au début de l’offensive.

   Nos courageux anciens et leurs epouses                       Rendons hommages  à nos vaillantes et vaillants Adhérents (es) sur les chemins du souvenir

Retour vers Epernay où un excellent repas nous est servi dans le cadre agréable de « La Cave à Champagne ».

A travers les routes qui serpentent dans le vignoble de la Montagne de Reims, apparait le Phare de Verzenay. Ce musée dédié au Champagne, (dont la première construction remonte à 1909), nous fait découvrir le monde fascinant de son vignoble. Grâce aux techniques  audiovisuelles, le visiteur est impliqué dans l’histoire de la vigne et dans toutes les étapes de la fabrication de ce délicieux vin de renommée mondiale. A l’issue nous dégustons une coupe de ce  nectar.

Poursuivant notre voyage, nous arrivons sur une plateforme crayeuse où trône le Fort de la Pompelle. Construit dans les années 1880, il vient d’être restauré et ouvert au public. Nous sommes plongés dans la guerre de 14-18. De très riches collections d’uniformes, d’équipements, d’armes de tous calibres, de maquettes, de documents et objets de la vie quotidienne du soldat sont exposés dont la collection unique de 560 coiffures et casques de l’armée impériale allemande. Ce haut lieu de la résistance de Reims nous projettent dans ce qu’était le quotidien des combattants venus en ce lieu sacré et où ils ont versé, pour un grand nombre, leur sang sur cette terre de Champagne.

A la sortie, nous nous arrêtons devant le monument  commémorant les deux brigades  d‘Infanterie russes prêtées  par le tsar Nicolas II en 1916 et 1917.

De retour au Campanile, notre ami Albert CHAMPION nous offre le verre de l’amitié, qui se poursuit par un repas pris dans la bonne humeur. Le 9 juillet 2014 nous prenons la route vers SISSONNE.

                                                                                                                       Bernard COVERON

    

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire