1917 - I. - LA CHAMPAGNE

Le 1janvier, le Régiment a cessé les travaux et, le 4, il est en secteur devant Auberive, en face de ce saillant F, où il avait éprouvé tant de pertes en septembre et octobre 1915. Il n'y reste que jusqu'au 21. Une seule tentative ennemie sur un petit poste de la 1re Compagnie a été facilement repoussée, laissant un prisonnier entre nos mains. Le commandement du 32ème Corps est passé au Général PASSAGA, qui venait de remporter de brillants succès à Verdun avec sa Division « La Gauloise ». Le Général DEBENEY prend le commandement de la Ire  Armée.

-  Du 22 au 24, le 94ème cantonne à La Veuve et Juvigny.

- D 25 au 26, au Mesnil-sur –Oger.

- Le 27 à Pierry-Moussy. Le 28, il retourne au camp de Ville -en-Tardenois, où il a à souffrir dans les baraquements de cet hiver très rigoureux.

- Le 3 février, le Général DEVILLE passe une revue du Régiment, au cours de laquelle il décore de la Croix de Guerre avec palme le Drapeau du 94ème ,  cité à l'ordre de la IV ème Armée:

Ordre N° 436 du 11 Janvier 1917 – 42 ème  DIVISION

« Division d'élite qui a pris la part la plus glorieuse à toutes les opérations les plus importantes de cette campagne: la Marne, l'Yser, l'Argonne, la Champagne, Verdun. Sous la direction énergique du Général Deville, vient de donner (en septembre-novembre 1916) de nouvelles preuves de son esprit d'offensive et de ses brillantes qualités manœuvrières sur la Somme, en enlevant des positions fortement organisées et âprement défendues.

Les..., 94ème Régiments d'Infanterie se sont acquis ainsi de nouveaux titres de gloire.»

Signé : Général FAYOLLE

- Le 17 février, l'attaque de l'Aisne est déjà décidée et il faut à tout prix que les troupes disponibles participent aux travaux préparatoires. Le 3ème  Bataillon et l'état-major du Régiment vont cantonner à Vertus ; le 2ème Bataillon travaille dans les bois aux environs de Champlat ; le 1er  Bataillon, cantonné à Branscourt, travaille à l'établissement de voies ferrées aux environs de Jonchery-sur-Vesle, puis aux routes à

Anthenay-Romilly et Villers-Agron, tandis que le peloton de Sapeurs-Pionniers est en secteur à Berry-au-Bac, préparant des travaux en vue de l'attaque.

- Du 27 mars au 7 avri1, le Régiment, rassemblé à Hautvillers et Romery (près d'Epernay), fait une répétition minutieuse des phases prévues au plan d'engagement.

--->   1917 - II - L'Aisne