~ LE 94°RI - REGIMENT D'INFANTERIE SE MODERNISE ~

Le 94e Régiment d’infanterie à Sissonne de 1980 à 1993

En 1980 le régiment quitte la base d'ETAIN et và s'installer sur le camp national de Sissonne (Aisne) où il devient, en 1981, l'un des régiments d'infanterie motorisé sur véhicule de l'avant blindé (VAB) de la 8e division d'infanterie.

Le « neuf-quatre » bascule dans la 2e région militaire au sein de la 8e division d’infanterie et vient s’installer sur le camp national de Sissonne. L’année suivante, il abandonne la chenille mais redevient motorisé pour s’équiper du tout nouveau véhicule de l’avant blindé (VAB).

Véhicule  l'Avant Blindé - VAB

Il revient au colonel de Clermont-Tonnerre d’organiser mutation géographique et l’adaptation aux nouveaux matériel. Coupé de ses racines lorraines et éloigné de sa garnison de cœur à Bar-le-Duc, le régiment prend immédiatement de mesures symboliques pour honorer ses morts et valoriser son nouveau quartier.

Au début de l’année 1982, de retour de manœuvre à La Courtine, un bloc de granit d’une douzaine de tonnes déterré à l’occasion de travaux sur place par un bataillon de génie légion est choisi par le chef de corps pour être transformé en un menhir de type « Obélix » selon les propres termes de l’honorable commanditaire.

Monument aux morts du 94 ri 1

Monument du Souvenir du 94ème R.I

C’est par voie ferrée que rejoint le futur monument qui sera finalement installé à son premier emplacement face au PC (actuel poste de sécurité dans l’alignement des bâtiments compagnies du régiment. Il a été transféré en 2013 devant le nouveau PC du CENZUB au quartier d’Orléans.

La chute du mur de Berlin en 1989 a modifié profondément les enjeux stratégiques et a entraîné les nombreuses réformes de restructuration de l’armée de Terre, obligeant le 94 à sans cesse s’adapter aux nouvelles missions et à la mise en œuvre des nouvelles générations de matériels.

 Cette action énergique et durable visant à redonner au régiment ses traditions passa par l’aménagement d’une salle d’honneur, la rédaction d’un historique régimentaire par le lieutenant Véron, officier tradition, le baptême des VAB selon les noms de bataille du régiment. Dans le même temps, l’actuel mât des couleurs fut construit.fut construit.

Ecusson du 94 8eme division

Insigne de grande unité de la 8e division d’infanterie (en tissu) porté par le 94 de 1980 à 1993.

LE TOURNANT DES ANNEES 1990 

Bien implanté dans le quartier d’Orléans, au sein du camp de Sissonne, le 94e RI cohabite avec le groupement de camp 22e RIMa.

Le régiment participe à de nombreux entraîne­ments et envoie des détachements en missions de courte durée (MCD) en Nouvelle-Calédonie ainsi qu’en opération extérieure en Ex-Yougoslavie.

 Il détache également du personnel en Centrafrique, au Tchad, au Liban (420e DSL).

 Le régiment est abonné à une compagnie tournante, dite compagnie de renfort du 420e BCS en Nouvelle Calédonie.

Ainsi, chaque compagnie fournit à tour de rôle sur un pas de 16 mois un détachement tournant à l’autre bout de la terre.

Il assurera des compagnies tournantes sur la Nouvelle-Calédonie et fournira des personnels au Tchad, en Centrafrique, au Liban au sein du 420e DSL et en ex-Yougoslavie.

Il est dissous en 1993.

Des compagnies partiront à Dijon au 67eR.I et à Soissons pour reformer le 27eR.I.

 

Suite en devenir  pour y relater les évènements de vie du régiment par ses Anciens.

9 votes. Moyenne 4.56 sur 5.

Commentaires (3)

Raymond debot
  • 1. Raymond debot | 24/02/2019
Bonsoir,mon Colonel.vous etiez durant mon service militaire de juin,87,a mai,88.Date de mon incorporation.Le chef de ce camp mais ensuite vous etes parti dans une autre caserne pour une autre affectation.Vos adjoints etait ltenant-colonel nuth,et un autres mais le nom me revient pas,mais vous avez etez remplace par colonel brouette.Vous etiez un colonel que j'ai admire vous etiez ferme,avec rigeur d'exterites,honneurs,un sens de vos commandements en tant q'uofficier que je n'est pas connus comme vous.il fallait etres un bon soldat pour vous et c'etait normal pour moi,vous etiez un petit brun bien muscle colonel.J'ai etez pompier volontaire 30,ans.Amities,1°classe,debot raymond,87/06...
Cornu
  • 2. Cornu | 14/06/2017
Quel souvenir ce demenagement!!!une pensée pour l'adjudant Nachbroun..le Capitaine Moline avec qui j'ai passé dès moments inoubliable..Respects..
Claude ASCENSI
  • 3. Claude ASCENSI | 22/12/2014
Cher ami, bonjour,
Il faudrait corriger la dernière phrase comme suit :

"Deux compagnies partiront à Soissons rejoindre le 67° RI et deux autres à Dijon pour participer à la reconstitution du 27° RI"

Bien amicalement.

Ajouter un commentaire