Livre d'or

9 message(s) dans le livre d'or

  • jean-yves pellé 82 04
  • Le 18/05/2017

salut à tous , moi aussi , j'y ai passé 1 an
au casernement avec l'adjudant chef PONCE ou PONSE qui roulait comme un fou furieux sur une Peugeot 80
que j'avais débridée avec mon pote MARTIN
KENAVO

  • Dominique Trotel
  • Le 26/10/2016

Mon arrière grand père Jules Albert Trotel a participé à la guerre de 1870 1871 au sein du 94 ème d'infanterie. Il a pris part à la répression contre la Commune de Paris en mai 1871. Il refusait m'a-t-on dit d'évoquer ce douloureux évènement ...

  • Bernard R.
  • Le 13/07/2016

82/10, SRCM
J'y allais contraint et forcé, avec le recul j'ai de bons souvenirs de l'adjudant Sugin (le vieux...), du chef Opiela (mon chef de bord quand on a fait "Vosges" et "la Courtine" avec les "gorets" à l'arrière), et du lieutenant Jezequel (mon chef de bord pour le stage-co de Zuydcoot), ils ont cassé l'image que j'avais des mili en arrivant...
Par contre, le chef Marshall et son copain Ludo du 2A... ils ont rien cassé, même pas des briques... :op
P.S. le terrain de volley, le long du premier batiment à l'entrée du quartier coté ouest, c'est nous qui l'avons peint, avec le matos que l'adjudant avait récupéré auprès de son copain juteux du "caso"!!
Ouais plutôt de bons souvenirs....
Coucou à tous ceux du premier groupe, et à ceux de la 82/10 qui se reconnaitront...

  • Arnaud Bezard-Falgas
  • Le 21/10/2015

Messieurs,
Un grand bravo pour la qualité de votre site. J'y trouve en particulier, un excellent hommage rendu par M. DETRIE au colonel Yvan REVERDY, mon grand-père maternel. Ce dernier m'a en partie élevé et il faisait souvent référence avec nostalgie à son commandement de la Garde.
Arnaud Bezard-Falgas

  • Paul-Henri DIETRIE
  • Le 24/02/2015

UN ANCIEN témoigne sur le Livre d’Or du site de l’Amicale.
« CHER CAMARADE
AVEC RETARD JE TIENS À VOUS FÉLICITER POUR VOTRE ESPRIT DE COMMUNICATION ET JE VOUS EN SUIS RECONNAISSANT.
L'AMICALE DE " LA GARDE " EST PLUS VIVANTE QUE JAMAIS - A LA GARDE »
PAUL-HENRI DÉTRIE ( Ancien Pdt de l'Amicale de Paris)

Étant dans ma 95° année, je peux vous dire que je suis né en 1920 à Bar-le-Duc, dans les plis de notre Drapeau si j'ose dire, car mon père était le Chef de Corps de "La Garde" depuis 1916 et allait le rester jusqu'en 1927, date à laquelle il a été promu général à Angers.
Mais encore une fois un grand bravo et merci pour l'Amicale rénovée, qui enfin fait parler d'elle.
Paul-Henri DÉTRIE

  • SOETEMONDT Bernard
  • Le 08/02/2015

« Enfin, un Officier Haut Gradé qui reconnait que les appelés du contingent, pendant la GUERRE d'Algérie, ont fait du bon travail et même souvent ont été à la pointe des combats au même titre que l'armée de métier avec la même efficacité et avec des moyens réduits !!!
J'approuve pleinement le commentaire du général ASCENSI mais, s'il me le permet, je fais une petite réserve au sujet de la Harka 8, certains n’ont pu ou non voulu être rapatriés en France et ont été massacrés par le FLN dans des conditions atroces. Tel le Sergent-chef KHELIFI et toute sa famille massacrés à Bou Lhermane. Et de beaucoup d’autres Harkis du 94°RI. comme j’ai, hélas, pu le constater. »
Un Ancien Sergent de la 8ème Cie du II/94°RI, cantonné à BOU HAMAMA, libéré en octobre 1962.
Bien amicalement..

  • WINGERTSMANN Guy
  • Le 07/02/2015

Nous pouvons remercier l’encadrement de notre unité qui a su, alors que nous étions que de simples appelés,
nous guider et nous mener, dans des conditions difficiles, et du mieux qu’il le pouvait, au bout d’une
« aventure » que nous n’avions pas choisie.
G.W.

  • Claude ASCENSI (Ancien Chef de Corps du 94ème R.I.)
  • Le 07/02/2015

Chers camarades,

Pour une fois, je vais faire de la publicité pour un site.
Rassurez-vous, il ne s’agit pas de vous vendre de la moutarde ou de l’électronique, mais tout simplement de vous inviter à visiter le site du 94° Régiment d’infanterie que j’ai eu l’honneur de commander de 1987 à 1989.
La particularité de ce très beau site est d’avoir été créé et d’être entretenu par un ancien appelé d’Algérie qui a souhaité honorer son régiment et rendre hommage à ses camarades tombés au combat durant cette guerre. Ils sont au nombre de 147, ce qui est loin d’être anodin pour un régiment d’appelés. Accessoirement, ce chiffre met fin à la légende selon laquelle ce type d’unité était soigneusement tenu à l’écart des zones un peu trop exposées.
Le site a permis à de nombreux anciens du 94 ayant servi en Algérie de rejoindre l’association et de se réunir en de nombreuses occasions pour saluer la mémoire de leurs anciens chefs et camarades disparus. Tous témoignent de la part active prise par leur régiment dans la recherche et la destruction des bandes rebelles sans rougir du travail accompli. Malheureusement, ce ne sont pas eux qui sont appelés à témoigner à la radio ou à la télévision.
Ajoutons que le chef de corps du 94, le colonel Parisot, ainsi que le commandant Guizien, commandant d’un bataillon, ont été embastillés après l’échec du putsch du 22 avril.
En prime, il faut savoir que la harka du 94 a été sauvée et ramenée, au complet, par son chef, le capitaine Nouzille, avec la complicité bienveillante d’un bâtiment de la marine nationale.
Pour toutes ces raisons, je vous conseille une petite visite sur ce site, en évolution permanente, auquel contribuent plusieurs anciens d’Algérie. Ce sera une modeste marque de reconnaissance à leur égard, en pensant surtout à ceux qui ne sont pas revenus.
Bien amicalement.

  • Claude G.
  • Le 14/08/2014

Merci pour la présentation de l’historique du régiment. Aussi pour le rappel à la mémoire des Anciens qui ont fait de lui ce qu’il est devenu.
Je découvre sa pérennité à travers son Amicale que je ne connaissais pas avec tous ces Anciens qui y sont associés.
Je vois que le 94°RI a connu bien des péripéties depuis son retour d’Algérie où il a servi avec honneur à travers ses appelés dans une région particulièrement difficile.
Félicitations pour cette initiative d’avoir mis en ligne la nouvelle existence du 94°RI dans sa configuration moderne dans sa fusion avec le CENZUB/94°RI.
Merci et gratitude de nous donner le plaisir de renouer avec le passé de notre jeunesse.
Un Ancien du 2/94.RI.
C.G.

Écrire un message sur le livre d'or

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×